Pourquoi (ou pour quoi) prier ?

Prier… kesako?

A. − RELIGION 1.Prier Dieu ou absol. prier. Élever son âme vers Dieu par la prière

2. S’adresser à Dieu dans une prière instante; s’adresser à un saint pour lui demander d’intercéder auprès de Dieu.

Prier est important. Non seulement parce que cela élève votre âme mais aussi, et surtout, parce que vous établissez un lien de plus en plus fort avec l’invisible et les forces de la Nature, vous devenez plus conscient, bref, vous entretenez votre vie spirituelle. En résumé, prier c’est pointer le bout du nez au Royaume des Dieux et attirer leur attention sur ce que vous avez à dire, qu’il s’agisse d’exprimer de la reconnaissance et de la louange, ou de formuler une requête.

Comme c’est un peu compliqué de vous expliquer quel est le principe de la prière, comment et pourquoi ça marche (sans passer par la mécanique quantique, les transes soufies ou la méditation zen – promis on fera ça plus tard), il m’a paru plus judicieux de vous parler des motivations sous-jacentes à la prière – car, puisqu’il s’agit d’une pratique efficace et dynamique, il ne faut pas non plus aller demander n’importe quoi.

Mais si, bien entendu, vous êtes libre de demander n’importe quoi. La mort de votre belle-mère, des souffrances terribles à votre patron, ou à l’opposé, vous pouvez demander la paix et la réconciliation. Il y a plein de choses à demander, et vous demanderez ce qui résonne le plus en vous, selon qui vous êtes, au plus profond de vous et ce qui vous semblera nécessaire. En-dehors de toute considération morale, sachez que votre prière vengeresse ou jalouse a autant de potentiel de réalisation qu’une prière d’amour et de bonté alors, faites attention à ce que vous demandez!

Qu’est-ce qui se passe quand on prie?

On est écoutés, c’est aussi simple que ça. Vous n’imaginez pas à quel point on fait attention à vous, de là-haut. Ensuite, pour autant que vous ayez foi et confiance, et que vous mettiez toute votre énergie dans votre requête, l’Univers se met en branle pour vous exaucer.

Qui prier?

Un vaste choix de divinités et d’égrégores s’offre à vous. Il y a bien entendu Dieu le Père et ses équivalents dans le Judaïsme et en Islam. Et puis il y a tous les autres, les dieux des Grecs, des Romains, des Sumériens, des Slaves, et j’en passe. Ces divinités, ou le principe qui les composent, étaient chargées d’aider les humains pour des problèmes bien spécifiques. Une peine de coeur, des difficultés à concevoir? Allez voir Aphrodite. Un p’tit coup de pouce pour le business, une protection en voyage? Essayez Mercure. Perdu vos clefs? Appelez Saint Antoine. Besoin de terrasser votre adversaire ou votre concurrent? Parlez-en à Arès et à ses légions…

Vous pouvez également faire connaissance avec le Soleil, le Vent, l’Esprit de l’Eau… et leur adresser louanges, requêtes, offrandes et remerciements. En ce qui me concerne je n’hésite jamais à m’adresser aux Eléments, à l’Univers, au Soleil, aux Nuages, à la Lune, ou aux arbres sur mon chemin.

Tout dépend de ce qui fait sens pour vous.

Comment prier?

Cela dépend encore de vous. On peut prier en marchant, en s’éveillant, avant de s’endormir, en travaillant… On peut prier spontanément ou à heure fixe, on peut réciter des rosaires jusqu’à la transe, ou parler spontanément du fond du coeur, c’est vous qui voyez.

Priez toujours de façon consciente soyez toujours sincère et pensez ce que vous dites. Agrémentez vos prières des rituels de votre choix (bougies, talismans) faites ce que votre inspiration vous dictera.

Je vous souhaite une relation heureuse avec vos divinités, et des échanges enrichissants, vous verrez, c’est un trésor qu’on ne peut remplacer.

Pour quoi prier?

Les sujets ne manquent pas, en voici quelques-uns en vrac. Je ne vous conseillerai pas de prier pour causer du mal. Votre devise en toutes circonstances devrait être « Primum non nocere » comme on l’enseigne aux étudiants en médecine, mais je sais que personne n’est parfait et moi non plus d’ailleurs.

Et puis en certaines circonstances, il faut savoir se défendre, ou invoquer la Justice, ce qui implique qu’on porte des coups à l’adversaire, il ne faut pas être hypocrite.

Pour le reste, si vous vous y mettez, vous vous rendrez bien vite compte de ce que ce lien avec l’invisible va apporter dans votre vie.

Priez pour:

– Vous ! Demandez guidance, sagesse, patience, bonté et toutes ces vertus qui manquent en ce bas monde. Ne soyez pas orgueilleux pour penser que vous n’avez pas besoin de guidance. Ne soyez pas modeste au point de ne pas oser. Priez pour vous, c’est votre premier devoir, vous êtes responsable de vous-même avant tout autre chose.

– Vos chagrins, vos joies: lorsque notre coeur est lourd de tristesse ou de colère, nous pouvons nous libérer des mauvaises émotions par la prière, en demandant à la divinité de nous consoler. Il va sans dire qu’il est tout aussi nécessaire de remercier, voire de faire une offrande en signe de reconnaissance.

– Les autres: les pauvres, les SDF, les faibles que vous croisez dans la rue, dans votre vie… vous leur ferez du bien, et vous gagnez des points de Karma. Priez pour la guérison des malades: vos bonnes pensées, vos bougies allumées et vos prières sincères aident sans aucun doute. L’énergie émise de façon si altruiste ne reste jamais sans effets. N’oubliez pas de prier pour votre famille, vos amis et collègues, demandez des bénédictions pour eux, et des bonnes relations amicales.

– Les choses: bénissez votre repas, votre maison. Appelez la protection de vos divinités sur votre lieu de travail, ou au cours d’un voyage.

– Le Monde: les animaux, la Nature, et tout ce qui vit autour de nous, et qui souffre. Demandez la paix, la sérénité pour notre planète.

– Ne priez pas compulsivement pour des motifs égoïstes qui vous empêchent d’aller de l’avant. J’ai en mémoire le cas de ce Monsieur qui priait sans relâche pour le retour de sa compagne qui l’avait quitté et vivait avec un autre homme. Ce genre de prière n’a pas de sens: sachez lâcher prise (ou alors, jetez un sort). La prière n’est pas un moyen de contrôle sur autrui. Priez plutôt pour obtenir la consolation de l’Univers, pour qu’il vous rende le sourire et vous prépare pour la suite, votre énergie sera ainsi bien mieux dépensée (et si votre ex veut revenir au bercail, elle saura toujours bien où vous trouver)

– N’utilisez pas la prière comme un parapluie, c’est à dire, quand il pleut. La prière n’est pas un distributeur automatique qui vous sort des ennuis quand vous en avez. Imaginez que vous n’alliez jamais visiter vos amis, que vous ne preniez jamais de leurs nouvelles, et que vous ne les contactez qu’ à chaque fois que vous avez besoin d’aide pour vous sortir d’affaire. Ca va marcher une ou deux fois, mais ça va pas durer n’est-ce pas? Votre divinité est votre amie: traitez-la avec respect et développez une relation spirituelle stable et dynamique.

Enfin et surtout: dites toujours merci. Cela va sans dire.

J’espère que cet article vous aura encouragé à pratiquer la communion divine la plus simple qui soit: prier !

Auteur: Heliah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *