Doreen Virtue : Du charlatanisme à la radicalisation

Doreen Virtue : Du charlatanisme à la radicalisation

Pourquoi cet article ?

Mettons les choses au clair d’emblée : certaines personnes vont peut-être se demander (et c’est légitime), pourquoi je m’attaque aujourd’hui à Doreen Virtue, donc je vais répondre très simplement en disant que je ne m’attaque pas à elle, je me défends, moi personnellement et toutes les personnes qui exercent de près ou de loin dans le milieu ésotérique.

Je m’explique. On y reviendra par la suite, mais j’ai toujours eu une certaine aversion pour le personnage de Doreen Virtue quand elle exerçait dans le New Age (c’est elle-même qui a toujours employé ce terme), et ce pour des raisons simples que je vais aborder plus bas. Sauf que là, le personnage à changé de costume, et se met à déverser des messages de haine, faux et diffamatoires sur le milieu ésotérique, je me sens donc la responsabilité de répondre, d’informer, et de faire le tour de ce qu’a représenté Doreen Virtue et de ce qu’elle incarne aujourd’hui.

Qui est Doreen Virtue ?

Dans la mesure où je tiens à conserver un minimum d’objectivité, je vais me contenter de vous mettre en lien la biographie la plus élogieuse possible sur Doreen Virtue, puisque c’est celle du site de la Fnac et qu’ils ont bien besoin de vendre ses produits : https://www.fnac.com/Doreen-Virtue/ia129792/bio

Dans cette biographie, on apprend pour commencer que Doreen Virtue est « Docteur en psychologie et spiritualité », et là déjà j’ai tilté. Forcément, j’ai commencé à chercher si, aux États-Unis, un tel cursus était proposé dans des universités reconnues par l’État ou si ça provenait d’un obscur organisme privé, comme il en existe partout, et donc sans valeur aucune. Bon mes recherches n’ont pas abouties, mais encore une fois je vais tâcher de lui laisser le bénéfice du doute, et admettons qu’elle soit titulaire d’un véritable doctorat, ce que je peux affirmer en revanche c’est qu’il n’est valable nulle part ailleurs, même avec toutes les équivalences du monde.

Là où ça devient encore plus problématique, c’est que l’on apprend également qu’elle a fondé ou occupé des postes à responsabilité dans pas moins de 5 hôpitaux psychiatriques, et alors là ça a fini de réveiller l’esprit de l’ancien universitaire que je suis parce que ça commence à faire beaucoup. Pour commencer, et quand bien même elle aurait un véritable doctorat en « psychologie et spiritualité », elle n’est pas médecin, donc elle n’est pas juste inapte à pratiquer la psychiatrie, c’est tout simplement illégal en France, et si ça ne l’est pas aux États-Unis, c’est au minimum très immoral et profondément malsain.

On m’objectera peut-être qu’elle a pu agir comme intervenante, alors oui et non. Oui ça arrive en effet que du personnel non médical intervienne dans des hôpitaux psychiatriques, mais là c’est différent puisque comme je l’ai dit, soit elle les a fondés, soit elle les a administrés, et elle n’a jamais caché le fait qu’elle mêlait sa foi à son exercice de la psychologie, ce qui est franchement douteux. Et encore une fois on ne parle pas de psychologie mais de psychiatrie, donc de médecine allopathique.

Mais pour plus de clarté, je vais aborder tout cela plus en profondeur dans le paragraphe suivant puisque je trouve qu’on a passé assez de temps ne serait-ce que sur quelques points fondamentaux de sa biographie.

Les problèmes de l’ancienne Doreen Virtue

Donc, en restant le plus large d’esprit possible avec Doreen Virtue, et en admettant que son doctorat soit valable dans son pays, ou encore que ce qui relève en France d’exercice illégal de la médecine ne soit pas puni là-bas. Bon. Il y a toujours un truc qui m’embête, c’est de mélanger psychologie et spiritualité, a fortiori dans pas moins de 5 hôpitaux PSYCHIATRIQUES (oui j’ai mis des majuscules !).

Je l’ai dit, mon esprit d’ancien universitaire a été fortement titillé, donc dans mes recherches, je me suis tourné vers l’une des références en la matière, le Cairn, qui propose justement un article intitulé « Du spirituel et du psychologique » et dont voici le lien : https://www.cairn.info/revue-etudes-2013-2-page-197.htm

Pour ceux d’entre vous qui n’auraient pas le courage de tout lire, l’article n’est pas du tout à charge contre la psychologie, et encore moins contre la spiritualité contrairement à ce que l’on pourrait croire. Cela dit, il fait fortement état du déclin du crédit apporté à la psychologie, parfois à cause de pratiques de ce type, et milite clairement pour une dissociation des deux disciplines, et ce dans l’objectif d’un meilleur usage de chacune d’elles, de manière bien distinctes, mais je vous encourage vivement à le lire pour vous faire votre propre idée.

Le second problème que je mettrais en avant chez « l’ancienne » Doreen Virtue, c’est son incompétence, même dans la pratique assumée du New Age (encore une fois c’est elle qui a toujours utilisé ce terme). Elle s’est prise pendant de nombreuses années pour une « déesse du New Age » (je la cite), mais il y a quand même un gros problème. Déjà son seul et unique domaine de compétence a toujours été l’angéologie. Et là c’est moi qui suis gentil en employant ce terme parce que je ne suis pas sûr qu’elle le connaisse, tant ses lacunes et sa méconnaissance des panthéons angéliques sont monumentales. J’ai eu notamment accès à l’un de ses tarots où anges rebelles et fidèles sont mélangés, ce qui à mes yeux est quand même un souci.

Pire que ça, elle a elle même dit avoir voulu créer des tarots autour des anges pour que les gens puissent avoir accès à des cartes qui ne comportent pas de symboles maléfiques comme le diable ou l’étoile à 5 branches. Alors là si vous ne tressaillez pas de la même manière que moi je ne comprends plus : pour faire simple, on a une personne qui a produit un nombre d’œuvres colossales pendant 22 ans sans avoir la moindre base en tarologie (ne sachant pas que le diable des tarots n’est pas nécessairement un symbole néfaste), ni même en ésotérisme puisqu’elle ne connaît même pas la signification d’un pentagramme !

Les 22 ans d’activité justement, parlons-en avant de refermer ce paragraphe. En l’espace de 22 ans donc, Doreen Virtue a publié environ 25 tarots et 20 livres. 45 œuvres majeures en 22 ans… Quand on sait ce que ce type de travail représente, je veux bien qu’on soit prolifique mais n’importe quel auteur vous dira que c’est impossible, en tout cas pas dans le cadre d’un travail sérieux qui demande de véritables recherches, et pas seulement des produits marketing qui se répètent inlassablement.

Les problèmes de la nouvelle Doreen Virtue

Bon, on vient de voir que chez l’ancienne Doreen Virtue, « déesse du New Age » pour reprendre ses propres mots, il y avait déjà beaucoup de soucis relatifs au sérieux de ce qu’elle a pu produire, mais parlons maintenant de la nouvelle Doreen Virtue qui est en très grande partie le personnage qui m’a poussé à écrire cet article.

En effet, et après 22 ans d’activité dans le New Age comme on l’a vu, un tournant se produit dans sa vie. Nous sommes en 2015, et Doreen Virtue rencontre un certain Alastair, un pasteur a priori, même si je ne suis pas certain qu’il appartienne à une église protestante officielle, c’est assez difficile à évaluer.

Car en effet, à partir de ce moment précis, Doreen Virtue se convertit à une forme radicale de protestantisme qui la pousse à rejeter en bloc tout son passé. Jusque là rien de bien grave, il nous arrive à tous de connaître des tournants majeurs dans notre vie, mais si j’ai employé le terme de « radicalisation », ça n’est pas pour rien.

En effet, le problème qui se pose désormais avec la nouvelle Doreen Virtue, et depuis 2015, c’est qu’après avoir lu quelques versets d’un chapitre du Deutéronome (là encore je ne fais que m’appuyer sur ses dires), elle s’est mise à embrasser ce qu’il pouvait y avoir de plus violent dans la Bible à l’encontre des sorciers, de la divination, et de l’occultisme en général. C’est à tel point qu’elle s’est mise à avoir honte d’elle-même et de ce qu’elle avait fait pendant 22 ans. Bon ça ça la regarde, le problème, et c’est aussi pour ça que j’ai pu m’appuyer dans cet article sur autant de déclarations de sa part, c’est qu’elle s’est mise à parcourir les émissions télés américaines pour faire son mea culpa mais du même coup, à envoyer des messages de haine à l’encontre de notre communauté à tous, en disant entre autre chose que nos pratiques étaient foncièrement diaboliques, et j’en passe.

À partir de là que dire sans être trop long ? Doreen Virtue a toujours été paumée, c’est un constat assez simple à faire. Cela dit ça n’excuse pas la diffamation et l’incitation à la haine (surtout quand on sait que la Wicca par exemple est une religion reconnue dans son propre pays).

Je vais clore néanmoins cet article par un message de paix sous forme de lettre ouverte à Doreen Virtue.

Un message de paix en guise de conclusion

Chère Doreen Virtue,

Je n’ai jamais été d’accord avec ce que tu produisais dans ce que tu appelles toi-même le « New Age », et ces travaux ont déjà pas mal terni l’image de l’occultisme dans le monde, mais passons.

Je peux tout à fait accepter que tu te sois convertie à une nouvelle religion, et que tu manifeste d’autres besoins sur ce plan, ça ne me pose aucun problème.

Ce que je ne peux tolérer, encore une fois, ce sont tes multiples interventions pour diaboliser mon peuple et les nombreuses communautés ésotériques.

Alors, partant de là, je te propose un deal : tu as dit dans une interview qu’aux États-Unis, tu reversais systématiquement tout ce que tu percevais de la vente de tes produits à une église, mais tu as ajouté regretter de n’avoir aucun contrôle sur la vente de tes produits à l’étranger (j’en doute un peu, mais bon, disons que je vais te croire).

Voilà ce que je te propose : en ce qui me concerne, j’encourage dès maintenant et je continuerai à encourager tous les gens qui me lisent à ne pas acheter tes produits, selon ton propre souhait. En contrepartie, je te demanderais simplement d’effectuer ta retraite spirituelle dans le calme le plus absolu et de cesser de harceler nos communautés, comme ça tout le monde sera content ! On fait comme ça ?

Auteur : Shaël Eveningstar

Illustration : Google images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer