Le masculin sacré IV – Rituels pour le réintégrer

Faire le bilan et l’analyse, même brève et incomplète du masculin ne suffit pas. Il est temps d’explorer les outils qui aident à trouver et réintégrer le sacré dans ce masculin. En effet, je suis convaincue qu’avant de « fondre » les genres, comme le veut l’air du temps actuellement, il me parait nécessaire d’abord d’intégrer en soi le féminin et le masculin sacrés. Et bien que mes écrits précédents fassent référence au féminin et au masculin également en tant que genre, rien n’empêche d’explorer les facettes de l’un et de l’autre. Une fois l’équilibre établi, je fais le pari que la question du genre ne se posera même plus !

I – La rencontre avec le masculin intérieur

Tout d’abord, il convient de se reconnecter à son masculin intérieur. Pour cela, voici une méditation (à adapter si nécessaire) :

– se choisir un moment où on est sûr de ne pas être dérangé ;
– éventuellement mettre une musique relaxante (piano, harpe, etc) ;
– allumer 1 bâtonnet d’encens (parfum au choix selon les goûts, ici, on ne s’attarde pas sur les propriétés, l’important est de respirer une senteur qui plait et qui aide à la détente) ;
– éventuellement allumer 1 bougie (si on est en intérieur et qu’il n’y a pas de risque d’incendie) ;
– s’asseoir en tailleur ou se coucher (choisir le plus confortable) et fermer les yeux ;
– ralentir sa respiration et respirer par le ventre ;
– visualiser une descente en soi, à l’intérieur de l’esprit et visualiser une représentation de son propre masculin (ça peut être une forme humaine, ou non) ;
– bien observer cette représentation en détails et tenter un dialogue avec, éventuellement mémoriser le message délivré ;
– visualiser cette représentation s’éloigner et remonter en soi ;
– reprendre contact avec son environnement extérieur en prenant quelques respirations plus profondes ;
– ouvrir les yeux et s’étirer.

Après une telle méditation, rester au calme au moins 5 minutes et baller boire un grand verre d’eau et manger quelque chose pour « revenir » complètement.
Cette méditation peut se faire régulièrement, car il est évident que pour se reconnecter à quelque chose qu’on a laissé en déshérence, il faut un peu de temps et de pratique.

II – Le rituel de célébration du masculin

Ensuite, il convient de remercier ce masculin, d’injecter de l’amour et de la compassion dans ce sacré. Par effet de retour, tout cet amour offert, revient comme par magie pour enchanter nos vies !

Pour réaliser ce rituel, il convient de choisir un moment important pour soi (anniversaire, phases de la lune ou du soleil, etc). Il faut également une représentation du masculin visualisé durant les méditations (ça peut être un dessin, un objet, etc). On peut également allumer une bougie et un bâtonnet d’encens, ça aide à se concentrer et ça fait le lien avec la méditation. Prévoir aussi 4 coupelles pour les 4 éléments (terre ou gros sel, air ou plume, eau, bougie chauffe plat pour le feu). Enfin, prévoir une offrande comestible et/ou biodégradable.

Déroulement du rituel :

– placer les 4 coupelles selon les orientations des éléments (nord pour la terre, Est pour l’air, Sud pour le feu et Ouest pour l’eau) de façon à ce que cela forme comme un cercle autour de vous ;
– au centre, placer la bougie et l’encens, ainsi que la représentation du masculin et l’offrande ;
– prendre quelques secondes pour faire le vide dans la tête ;
– tracer le cercle en marchant dans le sens des aiguilles d’une montre et en passant derrière les coupelles ;
– se mettre au centre et observer la représentation du masculin apportée ;
– au bout d’un moment lui parler et le remercier d’être là, utilisez vos mots, dites-lui ce que vous ressentez, parlez-lui comme dans la méditation, mais à voix haute cette fois-ci ;
– puis faites l’offrande à ce masculin ;
– remerciez les éléments et éteignez les bougies, laissez l’encens, il finira de se consumer tranquillement ;
– fermer le cercle en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et en passant derrière les coupelles ;
– mettre l’offrande dans la terre de jardin ou d’un pot de fleurs.

Comme pour la méditation, boire de l’eau et manger quelque chose pour revenir dans l’état présent. Ce rituel peut également être fait régulièrement, et en alternance avec les méditations.

Ces 2 outils présentés amorcent le travail avec le masculin sacré. L’important est d’identifier et de s’approprier son masculin intérieur. Ce travail est primordial, il pose les bases pour permettre de travailler plus en profondeur sur les différents aspects de ce masculin. Ici, commence le voyage, ici, commence la guérison.

Auteur : Solrika

Illustrations : Solrika

Une pensée sur “Le masculin sacré IV – Rituels pour le réintégrer

  • août 20, 2021 à 8:12
    Permalink

    L’article est fort intéressant….je vais tester… merci ! 👌😊

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer